Logo page d'accueil
Loader chargement de la page
  • icon page Facebook
  • icon chaine YouTube
  • icon adresse e-mail contact

Au service de l'islam sunnite authentique

Le jeûne du jour de `Âshûrâ'

—  Il expie les péchés de l'année précédente   —


Publié le 18 Septembre 2018

facebook share
achura

D’après sayyidunâ Abû Qatâdah, le Prophète a dit:


“Le jeûne du jour de `Âchûrâ’, je compte sur Allâh (ahtasibu `alâ Llâh) `Azza wa Jal pour qu’il expie les péchés de l’année précédente”.
[ Rapporté par Muslim dans son Sahîh]


L’imâm al-Amîr as-Saghîr dit que son père (al-Amîr al-Kabîr) lui a enseigné que la parole du Prophète ﷺ “Je compte sur Allah (ahtasibu `alâ Llâh)” signifie j’espère d’Allâh que soit conservée sa récompense d’expiation des péchés de l’année précédente comme une provision auprès de Lui.


La divergence sur la date de `Âshûrâ'


Dans l’école de l’imâm Malik, le jeûne du jour de `Âshûra’ est recommandé (mandub). Les savants ont divergé quant à savoir à quel jour du mois de Muharram il correspond. L’avis le plus relaté, répandu et connu est qu’il s’agit du 10ième jour du mois comme l’ont dit les imâms Mâlik, Ahmed ainsi qu’ash-Shâfi`î et c’est l’avis connu de leurs imâms qui a d’ailleurs été renforcé par al-Qarâfî. Il a également été rapporté de ce dernier raa qu’il s’agit du 9ième jour de ce mois. Ceci est appuyé par ce qui a été transmis à propos du fait que les arabes disent : “ Les chameaux sont passés s'abreuver au point d'eau le 10 s'ils ont passé le 9ième jour ” ainsi que ce qui a été transmis d’après Ibn Abbâs, qu’il lui fut dit :  “Renseigne-moi à propos du jour de `Âchûrâ’, de quel jour s’agit-il afin que je le jeûne. Il lui répondit “ Si tu vois le croissant de Muharram alors compte 8 jours, puis jeûne le 9ième. Il demanda alors si c’est comme cela que le jeûnait le Prophète ﷺ et il répondit que oui”.


L’auteur d’al-Qamûs, l’imâm al-Fayrûzâbâdî a dit que “`Âchûrâ’” correspond au 10ième ou au 9ième jour de Muharram”. Dans le tafsîr d’Abû Al-Layth as-Samarqandî, il est dit qu’il correspond au 11ème jour de Muharram et ceci est l’avis d’al-Muhib al-Tabarî. Cependant l’avis le plus célèbre (achhar) est qu’il s’agit du 10ième jour de ce mois comme cela a été dit précédemment car c’est en accord avec l'étymologie du mot. Al-`Âchûra’ vient d’al-`ichr correspondant au chiffre connu (10).


Le jeûne de `Âchûrâ’ pendant la Jâhiliyyah et l'islam


Le jeûne de ce jour était déjà connu parmi les communautés qui nous ont précédées. Il a été dit qu’il était obligatoire avant Ramadan puis qu’il a été abrogé par celui-ci bien que ceci fasse objet de divergence. Il était recommandé de jeûner ce jour béni durant la période préislamique (jâhiliyyah) et la Ka`bah y était revêtue. Le Prophète ﷺ le jeûnait avant la Hijrah et lorsqu’il entra à al-Madînah al-Munnawwarah il confirma le fait qu’il soit demandé de le jeûner. Lorsqu’il ﷺ vit les juifs donner de la considération à ce jour et le jeûner, il leur demanda les raisons de cela et ils lui répondirent “qu’il s’agit du jour durant lequel Allâh a sauvé Mûssâ et a noyé Pharaon ainsi, nous l’honorons et le jeûnons comme cela a été prescrit dans la Torah : celui qui le jeûne c’est comme s’il avait jeûné continuellement”, « Le Prophète ﷺ dit : Nous sommes plus en droit de nous réclamer de Mûssâ que vous”, il le jeûna et ordonna de le jeûner. »


L’imâm al-Amîr as-Saghîr affirme que certains Muhaqiqîn ont dit, et son père les attesta, que cela signifie qu’il fit connaître son jeûne et confirma le fait qu’il soit demandé à sa communauté au point qu’il déclara lors de la dernière année de sa vie  : “Si je suis en vie l’année prochaine, je jeûnerai le 9 et le 10” mais il fut élevé auprès d’ar-Rafîq Al-A`lâ cette même année et ne jeûna donc que le 10ième jour. Cependant, il souhaitait jeûner les 9 et le 11 l’année suivante comme l’indique sa parole dans le hadith rapporté : “Jeûnez un jour avant et un jour après et différenciez-vous de la sunnah des Juifs” étant donné qu’ils l’ont spécifié par le jeûne singulier


Il y a dans le fait de jeûner les 3 jours une précaution supplémentaire permettant de s’assurer de jeûner le jour béni que ferait manquer une éventuelle erreur concernant le début du mois. Ceci assure également le fait d’être en accord avec les 3 avis cités précédemment. Il a été dit à propos des bienfaits de ce jour qu’il a une spécificité supplémentaire qui est qu’il est valide d’avoir l’intention de le jeûner le jour même pour celui qui n’a encore rien avalé et ceci est l’avis de l’imâm Al-`allâmah al-Ajhûrî.. Il ajoute que celui qui a mangé ou bu en ce jour ne sachant pas qu’il s’agissait de `Âchûrâ’, puis qu’il le sut alors, qu’il poursuive sa journée en la jeûnant et ce qu’il a déjà mangé ne le desservira pas.


Les mérites du jour de `Âshûrâ’


Il a été rapporté à propos du mérite du jour de `Âshûrâ’ énormément de athâr. Figure parmi ce qui est mentionné dans ces textes le fait qu’en ce jour, notre maître Âdam (عليه السلام) fut créé, qu’il entra au Paradis et qu’il lui a été pardonné. En ce jour, le `arch, le kursî, les cieux, la terre, le soleil, la lune, les étoiles et le paradis furent créés. Il correspond au jour où naquit Ibrâhîm al-Khalîl (عليه السلام), au cours duquel il fut préservé des flammes, au cours duquel Mûsâ (عليه السلام) et ceux qui étaient avec lui furent secourus et au cours duquel Pharaon et ceux qui étaient avec lui furent noyés. Notre maître  `Îssâ (عليه السلام) naquit en ce jour et y fut élevé aux cieux tout comme Idrîs (عليه السلام) y fut élevé dans une haute station. C’est aussi en ce jour que le bateau de Nûh (عليه السلام) se stabilisa sur le Jûdî (nom d’une montagne) et qu’on accorda à Sulayman (عليه السلام) le majestueux royaume. En ce jour, Yûnus (عليه السلام) fut sorti du ventre du poisson, la vue fut rendue à Ya`qûb (عليه السلام), Yûsuf (عليه السلام) sorti du puit et les maux d’Ayyûb (عليه السلام) furent retirés. De plus, la première pluie qui descendit du ciel sur Terre fut en ce jour de `Âchûrâ’.


Cette année, le jour de `Âshûrâ’ correspondra au jeudi 20 septembre 2018 et nous commencerons donc à jeûner demain, mercredi 19 septembre 2018.




© Article réalisé par Au Service de l’islam à partir des écrits de l’imâm al-Amîr as-Saghîr al-Ash`arî al-Mâlikî

facebook share
Bouton retour en haut de page

© Auservicedelislam.com 2016 - Tous droits réservés.