Logo page d'accueil
Loader chargement de la page
  • icon page Facebook
  • icon chaine YouTube
  • icon adresse e-mail contact

Au service de l'islam sunnite authentique

Cheikh Ilyas Aït Si Al-`Arabî Al-Hassanî Al-Mâlikî Al-Ach`ârî Al-Djazâïrî

—  Éléments de Biographie  —


Publié le 28 Avril 2017

facebook share

Biographie du savant, le Cheikh, Faqîh (jurisconsulte), Usûlî (spécialiste de la science du tawhid), Musnid (rapporteur de hadiths avec chaîne de transmission), Murabbî (l'éducateur) par ses états, ses actes et son attitude avant ses paroles bénies, le noble et généreux Sidi Ilyas Ibn `Ûmar Ibn `Ali Ibn Charîf Aït Si Al-`Arabî Al-Hassanî Al-Mâlikî, Al-Ach`ârî Al-Djazâïrî, qu'Allâh le préserve.


Sa filiation remonte à notre maître Idrîs Al-Azhar, fondateur de la ville de Fès, fils de notre maître Idrîs Al-Akbar, fils de notre maître `Abdullâh Al-Kâmil, fils de notre maître Al-Hassan Al-Mouthannâ, fils de notre maître Al-Hassan, fils de notre maître `Ali Ibn Abî Tâlib qu’Allâh l’agrée  et de Sayyida Fâtima Al-Zahrâ qu’Allâh l’agrée , fille de notre maître et souverain, le Messager d'Allâh ﷺ.


Le Cheikh est né le 16 octobre 1968 à Sidi M’hammed à Alger. Il fréquente dès son plus jeune âge la mosquée Ibn Badîs à Alger Centre où il mémorisa une grande partie du Coran. Il y assiste aux cours du Cheikh, le grand savant al-`Allâma, `Alî Maghribî Al-Mâlikî Al-Ach`arî, ainsi qu’aux cours de `Ammî Sa`îd Al-Tawîl qu'Allâh leur fasse Miséricorde , et ce jusqu'à ce qu'il rejoigne la mosquée Ibn Fâris où il achève l'apprentissage du Saint Coran auprès de son Cheikh, savant et Faqîh, Fardhi (spécialiste de la science de l’héritage), sidi Zayn Al-Dîn Al-`Arabî Al-Mâlikî Al-Ach`arî. Il étudia avec ce dernier la jurisprudence suivant l’école de l’imâm Mâlik, ainsi que la science des fondements de la jurisprudence (usûl al-fiqh), la science des terminologies du hadith (mustalah al-hadîth), « matn al-rahbya » dans la science de l’héritage, « al-ajrûmiya » dans la grammaire (nahw), les règles de la jurisprudence, l'astronomie, le commentaire (charh) du muwattâ’ de l’imâm Mâlik, il acheva également l’étude d’al-ajrmûmiya avec le Cheikh Sayyid `Alî. De même, il étudia la science du tajwîd (récitation du Saint Coran) avec le Cheikh Ibrâhîm à l'Université Centrale ainsi que la science des règles de la jurisprudence et la jurisprudence selon l’école de l’imâm Mâlik avec le Cheikh `Abd Al-Majîd Qadî. Enfin, il étudia la science de la terminologie du hadîth et la jurisprudence selon l’école de l’imâm Mâlik auprès du Cheikh Tûhâmî Mâjûrî ainsi que la science du tajwid avec le Cheikh Murâd Qumâch.


Il était de ceux qui assistaient aux cours de Cheikh Ahmed Bûsâq jusqu'à ce qu'il rejoigne l’institut Islamique où il étudia la science du tawhîd et la science de l’héritage auprès du Cheikh, le savant, Chahâta `Abd Al-Ghanî al-Azharî Al-Masrî qu'Allâh lui fasse Miséricorde ainsi que la science du hadith auprès du Cheikh `Asim Al-Masrî Al-Azharî, la science de la jurisprudence avec le Cheikh Nabîl Al-Masrî Al-Azharî, la science de la grammaire (nahw) avec le Cheikh Nadîm Al-Halabî Al-Sûrî qu'Allâh lui fasse miséricorde , l'art du discours auprès du Cheikh Abd Al-Karîm Kachîda qu'Allâh lui fasse miséricorde la science de la vie prophétique (sîra), auprès du Cheikh Mohammed As-Sa`îd Zurrû qu'Allâh lui fasse miséricorde.


Par la suite, il assista aux cours de son Cheikh, le savant, mufti des Mâlikites en Algérie, la bénédiction, Sidi Mohammed Châref Al-Hassanî Al-Mâlikî Al-Ach`arî, auprès de qui il apprit « al-waraqât » dans la science des fondements de la jurisprudence. Il étudia également « matn al-`achmawiyah » avec lui lors d'un voyage, de même que « al-`izziya » et  le « mukhtassar Khalîl » dans la science de la jurisprudence, ainsi que « jawharat al-tawhîd »,  « matn al-bayqouniyah » dans la science du hadith, et la « alfiya » d'Ibn Malik dans la grammaire. 

Il prit part aux cercles de récitation et de transmission du sahîh al-Boukhârî en la présence de son Cheikh, le savant, `Abd Al-Rahmân Al-Jilâlî ainsi que de son Cheikh, le récitateur du Coran, Ibn Yûssef Sa`idî.


Il assista aux cours du Cheikh, le connaisseur, le savant et la bénédiction, Mohammed Al-Tâhar Aït `Aldjet qu'Allâh le protège —, devant lequel il récita « matn Ibn `Âchir » dans la jurisprudence Mâlikite et le livre « al-tabsira li al-qorrâ al-`achra », une &œlig;uvre du savant Abû Al-Qâssim Al-Boudjlîlî  qu'Allâh lui fasse miséricorde —, ainsi qu’une partie du « mukhtassar Khalil ». Il apprit aussi du Cheikh, le savant Ahmed Bûdjala Al-Mâlikî et d'autres (savants).


Ses Voyages scientifiques :


Il voyagea au pays des deux lieux sacrés, la Mecque et Médine, où il prit et apprit de leurs chouyoukh, parmi eux le Cheikh des Châfi`îtes à la Mecque, le Cheikh Ismâ`îl `Uthmân Zayn Al-Châfi`î qu'Allâh lui fasse miséricorde en 1989, le Cheikh, savant Mohammed Ibn `Alawi Al-Mâlikî Al-Makkî qu'Allâh lui fasse miséricorde en 1990, le Cheikh `Abd Al-Chakûr Al-Madhâhirî Al-Hanafî Al-Makkî qu'Allâh lui fasse miséricorde de qui il prit quelques musalsalat de hadiths, le Cheikh, le Mufti, la bénédiction, Abou Hamid `Alawî Al-Kâf Al-Châfi`î qu'Allâh lui fasse Miséricorde —, et prit de ce dernier « al-awa’îl al-sunbuliya ».


De plus, il étudia auprès du muhaddith, le critique, le Cheikh Nabîl Ibn Hâchim Al-Ghamrî Ba`alawi Al-Châfi`î, de qui il prit beaucoup. Nous comptons parmi les enseignements qu’il reçut à ses côtés : « al-awa’îl al-sunbuliya », « al-arba`în al-`ajâwniya », une partie de « sahîh al-bukhârî » et du « musnad Abu Dâwûd », une partie du « musnad al-dârimî », « al-arb`aîn al-sûfiya » et d'autres ouvrages.


De même, il prit du Cheikh `Abd Al-Hafîdh Mâlik Al-Hanafî Al-Makkî, du Cheikh SibghatuLlâh Al-Hindî Al-Hanafî Al-Makkî, du Cheikh, la bénédiction, le faqîh `Alawî Ibn Hussayn `Îdayd Al-Châfi`î Al-Yamanî Al-Makkî, du Cheikh Mohammed `Ali Al-Sâbûnî, du Cheikh, le Savant, usûli, `Umar Ibn Hâmid Al-Jîlânî Al-Makkî, du Cheikh, grand savant Mohammed Amîn Athyûbî Al-Châfi`î Al-Makkî ainsi que d’innombrables autres savants…


À Médine, il bénéficia des enseignements du Cheikh, le grand savant, Zayn Ibn Sumayît Al-Châfi`î de qui il prit, du Cheikh, muhaddith Mohammed `Awwâma Al-Hanafî Al-Halabî ensuite Al-Madanî, du Cheikh, le grand « musnid » Yahyâ Al-Ghawthânî, il a acquis de lui beaucoup de ce qu’il rapporte, ainsi que la plupart des musalsalât de hadîth. De même, il a étudié auprès du Cheikh, la bénédiction, l'honorable Mâlik Ibn Al-`Arabi Al-Sanûssî, devant lequel il lut la majorité du « muwatta’ » de l’imâm Mâlik.


Parmi les Savants du Maroc, il a bénéficié des enseignements de Cheikh `Abd Al-Rahmân Al-Kettânî, de Cheikh Idrîs Al-Kettânî, de Cheikh `Abd Allâh Al-Tâlîdî, de Cheikh Hamza Ibn `Abd Al-Mu`tî, de Bûzîd Al-Hassanî Al-Marrakchî et de nombreux autres savants.


Il voyagea aux pays du Châm, en Turquie et en Tunisie où il étudia auprès de leurs savants… Le Cheikh Ilyâs rapporte de plus de 200 chouyoukh d’Inde et du Pakistan, de Mauritanie, du Tekrour, d’Indonésie, de Thaïlande, du Maroc, de Tunisie et d’Irak. Il apprit également auprès des shouyoukh Sâlem Al-Châtiri, `Umar Ibn Hafîdh, `Ali `Ajlân et d'autres parmi les savants du Yémen. Il apprit du mousnid d’Irak Akram `Abd Al-Wahhâb Al-Mawsilî, du Mufti de l'Irak Taha Râfi Al-Rifa`î, du Cheikh `Abd Al-`Aziz Al Khatîb Al-Hassanî de Syrie, et d'autres…


Il rassemble et rapporte toutes les chaînes de transmission (asânîd) des Algériens d’Est en Ouest et du Sud, comme de son Cheikh, le grand savant Habîbî Habîb Al-Houssayni Al-Mâlikî Al-Ach`arî Al-Djaza’irî qu'Allâh lui fasse miséricorde , qui rapporte d’Al-Malik Idrîs Al-Sanûssi qu'Allâh lui fasse miséricorde.


Cheikh Ilyâs prit de son Cheikh, le Muhaddith `Abd Al-Rahmân Tâlib Al-Wahrânî, qui rapporte lui-même du Cheikh At-Tayib Al-Mahâjî. Il prit du Cheikh Ibn Kâbû, du Cheikh Hafidh Al-Tîjânî, du Cheikh, savant, Al-Hassan Al-Ansârî Al-Mâlikî Al-Ach`ârî, lui-même qui rapporte de ses ascendants, du Cheikh Mohammed Belkbîr. Il rapporte également du Cheikh, le grand savant, Mohammed Ibn Mustafâ Al-Kuntî, qui rapporte lui-même de son Cheikh Mûlay Ahmed At-Tâhirî Al-Sibâ`î (revificateur de la région du Touat) et d'autres…


Il rapporte également de la plupart des savants d’Egypte, parmi eux le Grand savant Mu`awadh `Awadh, le Cheikh Muhaddith Ibrâhîm `Abd Al-Bâ`îth Al-Kettânî, le Cheikh, faqîh, usûlî Yusrî Jabr Al-Châfi`î, le Muhaddith, le critique, Mahmûd Sa`îd Mamdûh Al-Qâhirî Al-Châfi`î. Il rapporte également du Musnid de la Turquie, le Cheikh, le Savant et Faqîh, la Bénédiction, Mohammed Amîn Sirâj Al-Hanafî Al-Mâtûridî Al-Turkî. Il rencontra le `Arîf biLlâh, le savant Mahmûd Efendî Al-Naqshbandî Al-Hanafî et d’autres.


 Ses enseignements Scientifiques :


Le Cheikh enseigna la plupart des Sciences :


1- Dans la jurisprudence de notre imâm Mâlik : Le matn Ibn `Achir, la Risâla, matn ashal al-masâlik, matn Khalîl et le livre de « tawdhîh » ;
2- Dans la grammaire (nahw) : matn al-ajrûmiya et qatr al-nada ;
3- Dans la science du tawhîd (la croyance) : matn al-kharîdah, jawharat al-tawhîd et al-sanûssiyya ;

4- Dans la science de terminologie du hadith : matn al-bayqouniyah, nukhbat al-fikr, muqaddimât Ibn al-Salâh et alfiyat al-Suyûtî ;
5- Dans les fondements de la jurisprudence (usûl al-fiqh) : l'explication du livre al-waraqât et al-mustasfâ ;
6- Dans la science de la narration (riwâya) et des chaînes de transmissions (asânîd) : le charh (explication) d’alfiyat murtadha al-Zabîdî ;
7- Dans la science du tajwîd : mandhûmat Ibn Barî ;
8- Il transmit entièrement lors d’assises de hadiths prophétiques avec le bienfait d'Allâh la majorité des livres de la Sunna : sahîh al-Bukhârî, sahîh Muslim, sunan Abu Dawûd, jâmi` al-Tirmidhî, sunan Ibn Mâja, muwatta’ Mâlik, cha`b al-Bayhaqî, musnad Ahmad, sunan al-Nassa’î, musnad al-Daramî, chamâ’îl al-Tirmidhî, al-chifa d’al-Qâdî `Iyâdh…


Ses Cours et ses Discours :


Le Cheikh qu'Allâh le protège , continue d’enseigner et de prononcer des discours depuis 1988. Il a enseigné et prêché dans un grand nombre de mosquées, telles que « masjid al-Kabîr », la mosquée de Sidi Ramdhân, la mosquée Ibn Fâris dans la Casbah, la mosquée d'Abu Dharr à Baynâm et la mosquée « al-Haqq » à Borj Al-Kîfân, et d'autres…


Il prêche encore et enseigne dans la mosquée Ibn Badîs à Alger Centre depuis 1993. Il est un chevalier parmi les chevaliers du minbar tel l’avertisseur d'une armée… et les gens viennent en nombre assister à ses discours émouvants qu'Allâh le préserve.


Ses Activités médiatiques :


Le Cheikh a publié un certain nombre d’articles dans plusieurs journaux et a participé à des rencontres scientifiques sur la chaîne de télévision algérienne en compagnie de son Cheikh, le grand Savant, Mohammed Châref. Il participe aussi à une émission dans laquelle il donne des Fatwa sur la chaîne de télévision Elkhabar… Sa méthodologie se distingue par son enracinement scientifique, par le fait que sa science soit enchaînée [c’est-à-dire reçue par chaînes de transmissions authentiques jusqu’au Prophète ﷺ]. Elle se distingue également par sa puissance argumentative basée sur la Chari`a ainsi que la modération et la justesse dans la présentation et diffusion de son savoir qu'Allâh le protège.


 Ses travaux et Ses Ouvrages :


On peut retrouver ses explications (churûh) sous format audio et vidéo sur Youtube, parmi eux :


1- Le Charh de la “alfiya” de l’imâm al-Suyûtî dans la science du hadîth;
2- Le Charh du matn Ibn `Achir ;
3- Le Charh de “al-waraqât” de l’imâm al-Juwaynî dans la science des fondements de la jurisprudence ;
4- Le Charh de “al-kharîda al-bahiya” de l’imâm al-Dardîr dans la science du tawhîd ;
5- Le Charh de “jawharat al-tawhîd” de l’imâm Ibrâhîm Al-Laqqânî  dans la science du tawhîd ;
6- Le Charh de “al-rissâla” d’Ibn Abî Zayd Al-Qayrawânî dans la jurisprudence ;
7- Le Charh de “nokhbat al-fikr” de l’imâm Ibn Hajar Al-`Asqalanî dans la science de terminologie du hadith ;
8- Le Charh de “al-tawdhîh” de l’imâm Khalîl Ibn Ishâq dans la jurisprudence ;
9- Le Charh de “alfiyat al-Zâbidî” dans la science de la narration (riwâya) ;
10- Le Charh de certains ouvrages de l’imâm al-Haddâd al-Hadhramî dans le tasawwuf ;
11- Quelques Fatwas et la rédaction de quelques sujets (questions) de la chari'a.


D’autres ouvrages sont également commentés par le Cheikh Ilyas Aït Sî Al-`Arabî et disponibles sur YouTube.


Le Cheikh a aussi publié des ouvrages et des épitres :


1- al-mawrid fi machrû`iyat al-mawlid (l'autorisation de fêter la naissance du Prophète ﷺ)
2-
al-adilla al-wâjida fi machrû`iyat al-taslima al-wâhida (les preuves quant à la légifération de faire un seul taslim [pour conclure la prière])
3-
al-ta`arruf fi fadhl `Ilm al-tasawwuf (la reconnaissance des avantages de la science du tasawwuf)
4-
al-tadarruk fi machrû`iyat al-tabarrouk (comprendre la légifération du tabarruk)
5-
adillat istihbâb al-qunût fi salat al-sobh (les preuves de la préférence de faire l’invocation du qunût lors de la prière du sobh).


Il a aussi d'autres ouvrages, majoritairement manuscrits…


Qu'Allâh protège notre Cheikh, lui allonge sa vie, nous permette de bénéficier de sa science et le récompense abondamment.


 




Traduit par l'équipe d'Au Service de l'Islam ©

facebook share
Bouton retour en haut de page

© Auservicedelislam.com 2016 - Tous droits réservés.